MAISON ET LE MONDE (LA)

Share |

Film réalisé par Satyajit Ray

Au début du siècle, afin d'appliquer à la politique coloniale l'adage diviser pour régner , le Gouverneur Général des Indes, Lord Curzon, jouant sur les antagonismes religieux, scinde le Bengale en deux. Une partie de l'intelligentia bourgeoise s'oppose à cette politique et préconise un rejet des produits anglais. L'un de ses membres, Sandip Mukherji, est devenu un important leader. Il arrive à Suksayar, la propriété de son ami Nikhil Choudhury, où il s'installe. Érudit, homme moderne et libéral, Nikhil profite de l'occasion pour aider son épouse, Bimala, à sortir de sa timide réserve et à s'insérer dans la bonne société. D'abord réticente, Bimala accepte de rencontrer Sandip, qui exerce sur elle une véritable fascination. Tout en étant hostile aux décisions du colonisateur, Nikhil n'adhère pas à l'attitude de Sandip. Pour lui, le boycott ne peut que nuire aux pauvres car les marchandises étrangères sont de meilleure qualité que les produits indiens. Pour Nikhil, la situation devient difficile, l'agitation se développe et il sent que sa femme s'écarte de lui. Il ne peut cependant agir au risque de la voir se retourner contre lui. Pourtant, Bimala finit par se rendre compte que Sandip est un homme avide de pouvoir et non un véritable patriote. Si elle revient vers son mari, le climat extérieur s'est, en revanche, détérioré de façon irréversible. Une nuit l'émeute éclate. Sandip, débordé, s'échappe. Nikhil part à cheval pour tenter de calmer les paysans fanatiques, il y laisse la vie.


Fiche technique

Frais de port

  • - France : 7 €
  • - Pays de l'Union européenne : 11 €
  • - Autres pays : 22 €
  • - Gratuité au delà de 150 € de commande
  • - Paiements sécurisés par PayPal

Films sans Frontières

Depuis plus de 25 ans, La société Films sans Frontières a démontré dans le domaine de l'édition et de la distribution de films qu'elle est unique dans le monde.

L'idée est non seulement de découvrir de nouveaux talents mais aussi de continuer à faire vivre les films en les rééditant et en participant à leur restauration. Grâce à Internet, ce travail va se poursuivre.