L'Homme qu'on aimait trop

Share |
L'Homme qu'on aimait trop

Réalisé par André Téchiné

1976. Après l'échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d'Afrique et retrouve sa mère, Renée, propriétaire du casino Le Palais de la Méditerranée à Nice. La jeune femme tombe amoureuse de l'homme de confiance de Renée, Maurice Agnelet, un avocat de dix ans son aîné. Maurice a d'autres liaisons. Agnès l'aime à la folie. Actionnaire du Palais de la Méditerranée, Agnès veut vendre sa part de l'héritage familial pour voler de ses propres ailes. Une partie truquée siphonne les caisses de la salle de jeux. On menace Renée. Derrière ces manÅ“uvres guerrières plane l'ombre de la mafia et de Fratoni le patron du casino concurrent qui veut prendre le contrôle du Palais de la Méditerranée. Tombé en disgrâce auprès de Renée, Maurice met en relation Agnès avec Fratoni qui lui offre trois millions de francs pour qu'elle vote contre sa mère. Agnès accepte le marché. Renée perd le contrôle du casino. Agnès supporte mal sa propre trahison. Maurice s'éloigne. Après une tentative de suicide, la jeune femme disparaît à la Toussaint 1977. On ne retrouvera jamais son corps. Trente ans après, Maurice Agnelet demeure l'éternel suspect de ce crime sans preuve ni cadavre. Convaincue de sa culpabilité, Renée se bat pour qu'il soit condamné?

Ou voir le film " L'Homme qu'on aimait trop " :
Ce film n'est pas projeté actuellement


Fiche technique

Autres films du genre : Drame

 White Bird - Film réalisé par Gregg Araki
 Girafes - Film réalisé par Tzahi Grad
 Le Voile des illusions - Film réalisé par John Curran
 Plus tard tu comprendras - Film réalisé par Amos Gitaï
 Lena (Lose Myself) - Film réalisé par Jan Schomburg
 Rives - Film réalisé par Armel Hostiou
 Desir meurtrier - Film réalisé par Shohei Imamura
 Le Sentiment de la chair - Film réalisé par Roberto Garzelli
 Cornouaille - Film réalisé par Anne Le Ny
 Faust - Film réalisé par Alexandr Sokurov
 Un homme perdu - Film réalisé par Danielle Arbid
 Sous la peau de la ville - Film réalisé par Rakhshan Bani-Etemad