Heinrich Himmler - The Decent one

Share |
Heinrich Himmler - The Decent one

Réalisé par Vanessa Lapa

Le 6 mai 1945, des soldats de l'armée américaine investissent la maison de Himmler, à Gmund en Allemagne. Ils y découvrent des centaines de lettres personnelles, de journaux intimes et de photos. Le film s'est basé sur ces documents pour esquisser sa biographie et révéler l'état d'esprit, les plans et les secrets du Reichsführer SS, architecte de la Solution Finale: Heinrich Himmler. Comment ce jeune bourgeois catholique, nationaliste de la classe moyenne, est-il devenu le bras droit d'Hitler responsable de la mort de millions de Juifs, d'homosexuels, de Communistes et de Roms' Comment est né son idéologie? Comment se voyait-il et comment était-il perçu par sa femme Margerete, sa fille Gudrun et sa maîtresse Hedwig? Comment un homme qui se référait souvent aux soi-disant vertus germaniques telles que l'ordre, la correction et le respect, pouvait-il écrire à sa femme en pleine guerre et durant l'Holocauste : ?Malgré toute cette charge de travail, je suis en forme et je dors très bien.? ? Comment un homme peut -il se voir comme un héros et être aux yeux du monde un meurtrier de masse ?

Ou voir le film " Heinrich Himmler - The Decent one " :
Ce film n'est pas projeté actuellement


Fiche technique

Autres films du genre : Documentaire

 Belzec - Film réalisé par Guillaume Moscovitz
 La plainte de l’Impératrice - Film réalisé par Pina Bausch
 El Impenetrable - Film réalisé par Daniele Incalcaterra, Fausta Quattrini
 Mains Brunes sur la ville - Film réalisé par Bernard Richard
 Pina - Film réalisé par Wim Wenders
 Yves Saint Laurent - Pierre Bergé, l'amour fou - Film réalisé par Pierre Thoretton
 La Consultation - Film réalisé par Hélène de Crécy
 Pour l'amour du peuple - Film réalisé par Eyal Sivan, Audrey Maurion
 India - Film réalisé par Roberto Rossellini
 Jesus Camp - Film réalisé par Heidi Ewing, Rachel Grady
 La Maison de Mariata - Film réalisé par Mariata Abdallah et Gaëlle Vu
 Brasileirinho - Film réalisé par Mika Kaurismäki