Séance-débat autour du film Sibérie en présence de Joana Preiss

Share |

SIBÉRIE de JOANA PREISS (France-1h22) SORTIE DU FILM AU VARIÉTÉS : 11 /07 / 2012 avec Joana Preiss et Bruno Dumont

FID Marseille 2011 - Compétition internationale ; Brisbane international film festival

2011 - Compétition documentaire ; Corsica.doc 2011 - Compétition ; International

film festival of Uruguay 2012 - Compétition internationale ; Curitiba international

film festival 2012 - Sélection officielle "Other Views" ; Cinema South Festival

2012 - Compétition internationale

Séance-débat en présence de JOANA PREISS en collaboration avec Le FidMarseille

Mardi 10 Juillet à 20h00 Les Variétés (MARSEILLE)

Débat animé par Olivier Pierre (FidMarseille)

Le film : Un couple part en voyage avec deux petites caméras pour faire un film. À bord du transsibérien, ils échangent sur lʼamour, le désir, le cinéma. Peu à peu, la caméra devient pour chacun le moyen de traquer les sentiments de lʼautre.

Au fil des paysages inconnus, la vérité de leur relation se dévoile. «Bruno Dumont et moi avions envie de faire un film ensemble. Ce qui nous a dʼemblée intéressés, cʼest lʼhistoire dʼun couple de cinéma : elle est actrice, il est réalisateur. Ces professions exacerbent nécessairement les sentiments en jeu dans une histoire dʼamour. Cʼest un sujet qui a nourri de nombreuses discussions entre Bruno et moi, au cours desquelles nous nous sommes découvert une grande proximité intellectuelle. Mais, alors que je pensais quʼil serait réalisateur, Bruno mʼa mis la caméra entre les mains. Pour lui, il était très clair dès le départ que nous devions être tous deux à la fois devant et derrière lʼobjectif. Jʼai trouvé très généreux que Bruno veuille me laisser occuper une telle place. Comme une transmission. Par ailleurs, ce projet avait une dimension ludique. Puisque je suis actrice et que Bruno est réalisateur, nous allions nécessairement mettre notre expérience en scène. Lʼambiguïté entre notre vécu et la fiction était prévue dès le départ. En outre, lʼinversion, le retournement des rôles faisaient partie des risques du film : je serais réalisatrice alors que Bruno serait acteur. Une autre manière de mettre notre  collaboration à lʼépreuve». Joana Preiss

Actrice de théâtre et de cinéma, Joana Preiss a collaboré aux films de Christophe Honoré, Olivier Assayas, Nobuhiro Suwa, Pia Marais, Claire Doyon et aux oeuvres visuelles et sonores de Nan Goldin, Ugo Rondinone, Dominique Gonzales Foerster et Céleste Boursier Mougenot. au théâtre elle a joué 10 ans dans les spectacles de Pascal Rambert puis avec Eléonore Weber. Chanteuse et musicienne elle a fondé le groupe White Tahina avec Vincent Epplay, ainsi que le groupe Hiroyuki avec Frédéric Danos dans lequel elle chante des poèmes de Holderlin. Elle prépare un album avec Arto Lindsay et Jun Miyake.

«Dans le huis clos de la voiture d’un train qui roule vers la Sibérie, un couple s’est enfermé volontairement. Joana Preiss, actrice, et le cinéaste Bruno Dumont. Pour s’inventer un dehors, ou, qui sait ?, replier peut-être une fois encore l’intimité de la relation amoureuse à l’intérieur d’elle-même, voilà les deux amants qui se dédoublent en se filmant l’un l’autre, chacun muni d’une petite caméra, chacun pressant l’autre d’entrer dans son cadre. Tout sauf idyllique, la relation à l’image, la relation amoureuse (est-ce si différent ?) se négocie, se dispute, se réfléchit à haute voix plutôt qu’elle ne construit le joli et frauduleux scénario du bonheur. C’est donc une mosaïque encore très disjointe qui se présente ici, en complet contraste avec l’étendue monochrome des paysages neigeux entre-aperçus de la fenêtre du wagon. Entre les nuits des quelques haltes passées au-dehors en terre russe, un vague trottoir, un hôtel incertain, un dancing triste, et celles que le plafonnier du train éclaire de sa lumière pâle, c’est une temporalité unique qui entend s’imprimer ici. Celle qui mêlerait enfin la vie et le métier, celle qui confondrait le jeu, la mise en scène, avec l’hébétude de l’ivresse des gestes sans calcul, celle qui ne distinguerait plus entre la passion et la froide observation, entre les sentiments et leurs pantomimes. Rêve glacé, dont on assiste ici lentement à la fonte.» Jean-Pierre Rehm (Délégué Général, FidMarseille)


Séance-débat autour du film Sibérie en présence de Joana Preiss. Dans la ville de Marseille. Le

Cinéma
37 rue Vincent Scotto  13001 Marseille - Tél. : 0892 68 05 97


Vidéos DVD

Découvrez la boutique DVD Films sans Frontières

Déssins animés, grands classiques du cinéma mondial, documentaires ...