Marguerite et le dragon, Séance spéciale Mardi 6 Septembre à 20h00

Share |

Marguerite et le dragon de Raphaëlle Paupert-Borne et Jean Laube (France/2010-0h56/35 mm)

Une coproduction entre2prises, Film flamme et La tournure - Festival Cinéma du réel 2010, panorama français

Séance spéciale Mardi 6 Septembre à 20h00 cinéma Les VARIÉTÉS En présence des Réalisateurs 

(tarif unique pour la séance : 6€ / pré-vente 1 semaine avant)

Marguerite a été emportée par la mucoviscidose. La chronique de ses six années de vie se déroule, par séquences, par plages musicales : premiers instants, toute petite enfance, chambres d’hôpitaux, amitiés, fêtes et jeux de l’été, entrecoupées d’ouvertures sur le paysage. C’est le récit d’une vie entière. L’issue du film est donnée dès le début, mais chaque seconde est ici montrée pour son intensité, son miracle, et, en conséquence, sa résistance à la mort. Marguerite et le dragon est un film sur la grâce et la fragilité de la vie, qui sont aussi sa force et sa puissance. 

«Nous avons monté ce film à Rome en 2008-2009 avec des images tournées  à Marseille, Lus la-Croix-Haute, 

Aumessas et Nîmes, de 1996 à 2002 avec Marguerite, puis de 2002 à 2008 sans elle». Les réalisateurs

Retrouvez textes et documents sur le film : www.entre2prises.fr 

À PROPOS DE MARGUERITE ET LE DRAGON par Yannick Haenel :

«Voici un film dont la splendeur affirmative vous emporte. C’est celle des poètes, celle des musiciens et des enfants. On y voit une petite fille, elle est filmée par son père et sa mère, ils savent que chaque instant pour elle est le dernier instant, parce qu’elle a une maladie incurable. Pourtant, ce qu’on voit, c’est sa joie. La joie de Marguerite est sans limite, ses efforts et ses jeux sont sans limite, le soin que ses parents lui apportent est sans limite. Chaque détail d’une joie de vivre déborde les frontières du corps vivant : Marguerite, c’est la vivante absolue(...) En regardant Marguerite et le dragon de Raphaëlle Paupert-Borne et Jean Laube, on voit très bien que la petite fille qui va mourir est la plus en vie de tous les êtres du monde, et qu’elle est en vie pour tous les adultes qui l’entourent et la soignent. Comme Antonin Artaud écrit pour les animaux, c’est-à-dire à leur place, Marguerite rit pour les adultes, elle leur fait cadeau de sa légèreté(...) Si ce film de deuil nous allège, c’est parce que nous, les adultes du monde des adultes, nous comprenons, en regardant ce film, qu’il est possible de vivre en volant. Ce film, en nous serrant le coeur, nous donne des ailes. Nous avons des ailes, grâce aux poètes, aux musiciens et à de magnifiques enfants qui, à chaque instant, nous en donnent».



Marguerite et le dragon, Séance spéciale Mardi 6 Septembre à 20h00. Dans la ville de Marseille. Le

Cinéma
37 rue Vincent Scotto  13001 Marseille - Tél. : 0892 68 05 97


Vidéos DVD

Découvrez la boutique DVD Films sans Frontières

Déssins animés, grands classiques du cinéma mondial, documentaires ...