Carte blanche à l'auteur Alexandre Bergamini à l'occasion de la sortie de son Roman Sang Damné

Share |

ABC AFRICA film documentaire de Abbas Kiarostami (Iran/2001-1h23)

Séance unique MERCREDI 11 Mai à 20h00 Les Variétés 

Carte blanche à l'auteur Alexandre Bergamini à l'occasion de la sortie de son Roman "Sang Damné" (paru aux éditions du Seuil en Mars 2011)

Le film : En avril 2000, en Ouganda, Abbas Kiarostami et son assistant, Seifollah Samadian, sollicités par une association humanitaire, le Fida, débarquent à Kampala. Pendant une dizaine de jours, ils découvrent de nombreux enfants ayant perdu leurs parents à cause du Sida. Leur caméra témoigne d'une Afrique joyeuse malgré la souffrance et la maladie.

Le Roman : "Convoquant les fièvres et la mémoire collective, j’ai voulu confronter l’intime ...au clinique, mon histoire singulière avec l’Histoire, au travers des camps nazis, d’une radiographie des trente premières années de l’épidémie du SIDA, des procès du sang contaminé, de ceux que j’ai rencontrés, aimés, délaissés et qui ont péri lors de l’hécatombe, ou qui y survivent comme moi, comme nous tous. J’ai tenté d’user de toutes les armes contre l’ennemi invisible et la bêtise, et je me suis risqué à les combattre, défendu par une langue exsangue et mise à nue. "Sang damné" est devenu l’aboutissement d’un cycle infernal, sa fin." A. Bergamini

Extrait de L'article de Christophe Donner dans le Monde Magazine du 26 mars :

"Bergamini se jette dans un maelstrom de références acerbes, de récits subtils, d’expériences extrêmes, de chiffres suscitant l’épouvante. Le procès du sang contaminé se mêle aux soirées avec entrées gratuites pour « blacks » et « beurs », au Banquet de Platon, il consomme trois garçons par jour, expérience de la frustration jusqu’au délice morbide de la prostitution... Le malheur a quelque chose de poétique qu’on appelle élégie. Bergamini ne s’y tient pas. Il y a comme une tentative de dissolution de ce malheur dans un tragique universel. Consolateur, c’est possible, mais si le glissement de la plainte vers la protestation annonce une résurrection sociale, c’est au détriment de l’écriture, et aussi de la raison : « On plaint une femme séropositive avec un enfant. Un homosexuel jamais. » Il y a donc toujours un « on », un Christophe, qui lui refuse la compassion. Mais bon, ces délires paranoïaques font partie du pacte de lecture, et du souffle de ce livre extrême et beau"

"Un livre absolument remarquable" Laure Adler Tout feu tout flamme du 29 mars, radio France Culture.
http://www.franceculture.com/emission-tout-feu-tout-flamme-totu-feu-tout-flamme-tout-feu-tout-flamme-2011-03-29.html

L'article de Christophe Donner dans le Monde Magazine du 26 mars:
http://www.christophe-donner.com/alaune/le-sida-de-bergamini


Carte blanche à l'auteur Alexandre Bergamini à l'occasion de la sortie de son Roman Sang Damné. Dans la ville de Marseille. Le

Cinéma
37 rue Vincent Scotto  13001 Marseille - Tél. : 0892 68 05 97


Vidéos DVD

Découvrez la boutique DVD Films sans Frontières

Déssins animés, grands classiques du cinéma mondial, documentaires ...