Avant-première du film : Que ta joie demeure, réalisé par Denis Côté

Share |

A l’occasion de la 14ème édition du festival actOral (Festival International des Arts et des Ecritures Contemporaines) qui se déroulera du 24 septembre au 11 octobre 2014 à Marseille

12 LIEUX PARTENAIRES I + DE 50 ARTISTES I 16 SOIRÉES I 80 REPRÉSENTATIONS

WWW.ACTORAL.ORG / 04 91 94 53 49 / RESA@ACTORAL.ORG


Que ta joie demeure de Denis Côté (69′ / 2014 / Québec, Canada) SORTIE NATIONALE 29/10 avec Olivier Aubin, Guillaume Tremblay, Ted Pluviose, Hamidou Savadogo...

Compétition internationale 36e Festival Cinema du Réel / Sélection Forum des jeunes cinéastes - Berlinale 2014

AVANT-PREMIÈRE 

Lundi 29 Septembre 2014 à 19h30 au cinéma Les Variétés
(tarif unique : 6€) Pré-vente dès le 15 septembre en caisse du cinéma

 

Mêlant documentaire et fiction, portant une grande attention aux cadres et au son, Que ta joie demeure est un film hypnotique sur le rapport de l’ouvrier à sa machine et sur le rapport de l’homme à son travail. Ni documentaire, ni fiction, ce projet expérimental représente en effet une suite logique dans l’exploration d’univers visuels et sonores entrepris par Côté depuis Les états nordiques (2004). D’un ouvrier à l’autre, d’une machine à la prochaine; de ces mains, ces visages, ces pauses, ces efforts, que peut-on établir comme dialogue absurde et abstrait entre L’Homme et son besoin de travailler? Que valent ces instants où l’homme multiplie et répète des gestes qui devraient logiquement le mener vers un repos dont la qualité reste impossible à définir?

«J’ai toujours trouvé difficile de m’assumer comme artiste. Je me suis souvent demandé s’il y a un travail plus noble qu’un autre; s’il existe une sorte de hiérarchie abstraite du travail. Qu’est-ce qui officialise qu’une journée a été bien remplie par un travail concret? Ce sont des questions un peu tourmentées et inutiles mais j’ai voulu partir à la chasse à une certaine définition du travail. Évidemment je ne l’ai pas trouvé. Ensuite, je me suis laissé hanter par cette idée terrible que nous devons tous travailler pour à la fin, trouver une sérénité, un repos, un sentiment d’accomplissement. Ce sont des questionnements abstraits auxquels pouvait ne répondre qu’un film assez abstrait. Au départ, j’ai voulu filmer l’effort, la beauté du geste, le mouvement du travail; ceux qui s’oublient dans le travail, ceux qui y sont heureux, ceux qui n’y pensent pas. Je savais que ça donnerait une allégorie. Je savais que le dispositif éclaterait aussi en chemin et que j’incluerais un peu de ruse, des passages confectionnés/fabriqués, des acteurs. Il n’y a jamais eu d’intention d’équilibrer les choses. Il fallait du chaos; quelque chose de très ouvert.» Denis Côté


Avant-première du film : Que ta joie demeure, réalisé par Denis Côté. Dans la ville de Marseille. Le

Cinéma
37 rue Vincent Scotto  13001 Marseille - Tél. : 0892 68 05 97


Vidéos DVD

Découvrez la boutique DVD Films sans Frontières

Déssins animés, grands classiques du cinéma mondial, documentaires ...