Avant-première du film : Fidelio, l'odyssée d'Alice, réalisé par Lucie Borleteau

Share |

Fidelio, l’odyssée d’AliceFIDELIO, L'ODYSSÉE D'ALICE       

Un Film de LUCIE BORLETEAU  (France-1h35) Sortie Nationale 24/12/14 avec ARIANE LABED, MELVIL POUPAUD, ANDERS DANIELSEN LIE, PASCAL TAGNATI 

FESTIVAL LOCARNO 2014 / PRIX D'INTERPRÉTATION FÉMININE pour ARIANE LABED

AVANT-PREMIÈRE PUBLIQUE 

MARDI 16 DÉCEMBRE à 19h30 au cinéma Les Variétés 

en présence de la réalisatrice LUCIE BORLETEAU  et de l'actrice principale ARIANE LABED 

DÉBAT animé par Boris HENRY

Séance en partenariat avec La Région PACA qui a soutenu le film -cocktail offert à l'issue de la projection-

pré-vente pour la séance dès le lundi 8 décembre en caisse du cinéma

Le film : Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. A bord, elle apprend qu’elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire.
Dans sa cabine, Alice trouve un carnet ayant appartenu à son prédécesseur. La lecture de ses notes, entre problèmes mécaniques, conquêtes sexuelles et mélancolie amoureuse, résonne curieusement avec sa traversée.
Au gré des escales, au milieu d’un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…

 

«L’origine du film, c’est une amie très proche qui a choisi d’entrer à l’école de la Marine Marchande au moment où j’entamais mes études de cinéma. 

Pendant des années, j’ai rêvé au film que je pourrais faire à partir de son destin si romanesque. Longtemps, j’ai pensé réaliser un documentaire. J’ai rencontré des hommes et des femmes qui naviguent ou ont navigué, je les ai écoutés parler du métier, du monde, des difficultés ou des joies à concilier la vie de marin et la vie amoureuse. Et je me suis lancée dans l’écriture d’une fiction. C’est à bord d’un porte-container où j’avais embarqué comme passagère pour traverser l’Atlantique que j’ai rédigé une première version. J’étais la seule passagère, la seule femme, la seule Française, et sur les deux semaines de voyage il y avait neuf jours en pleine mer. Les personnages secondaires ont pris vie sous mes yeux et se sont incarnés dans l’écriture dès ce début. Certaines situations aussi… Après deux ans d’écriture avec la scénariste Clara Bourreau, tout a été filtré, codé, mélangé, on ne saurait dire aujourd’hui ce qui vient de mon amie, de mes rencontres, de la littérature ou de notre imagination...

J’avais vu Ariane Labed dans Attenberg plus d’un an auparavant et je pensais à elle comme une possible Alice. Lorsqu’elle est descendue en bleu de travail dans les machines d’un bateau pour les essais, j’avais la caméra en main et c’est devenu évident : j’avais envie de la filmer, comme on peut avoir envie de peindre un portrait. Il y avait mon désir, et il y avait son mystère, son talent, son corps longiligne et son regard profond, sa voix, et ses épaules qui avaient la carrure de la femme marin que j’imaginais, féminine et sensuelle, exerçant sans forcer un métier viril dans un univers masculin...» Lucie Borleteau


Avant-première du film : Fidelio, l'odyssée d'Alice, réalisé par Lucie Borleteau. Dans la ville de Marseille. Le

Cinéma
37 rue Vincent Scotto  13001 Marseille - Tél. : 0892 68 05 97


Vidéos DVD

Découvrez la boutique DVD Films sans Frontières

Déssins animés, grands classiques du cinéma mondial, documentaires ...